Publications

L’écrivain vu par la photographie

Formes, usages, enjeux

Auteurs : Jean-Pierre Montier
Date de publication : 25/02/2017

Résumé :

 

L’Écrivain vu par la photographie. Formes, usages, enjeux, s. dir. David Martens, Jean-Pierre Montier & Anne Reverseau

 

Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017.

 

 

 

Présentation de l’éditeur :

 

Les écrivains ont été parmi les personnages les plus photographiés, en dépit de leurs fréquentes réticences. Mais que voit-on des écrivains dans leurs photographies ? L’écrivain vu par la photographie entreprend une vaste réflexion, tant historique que philosophique ou sociologique, qui se propose de penser la représentation photographique des écrivains en relation avec la médiatisation de l’activité littéraire, mais aussi plus largement avec la photolittérature, c’est-à-dire le rapport complexe, entre fascination et répulsion, entretenu par les écrivains avec ce medium depuis ses origines.

 

Les  portraits d’auteurs, la représentation de ses proches, de ses lieux de vie, voire de ses objets familiers, font depuis longtemps partie de l’écosystème de la vie littéraire, mais les photographies des écrivains sont demeurées une sorte de face cachée des livres. À travers 25 contributions illustrées, cet ouvrage examine comment la littérature, le journalisme, l’enseignement, la publicité et le monde muséal, usent de ces images. Son ambition est de montrer tout ce que la photographie a changé dans la relation des lecteurs aux auteurs, du milieu du XIXesiècle à l’ère du numérique.

 

 

 

David Martens est professeur de littérature française moderne et contemporaine à l’université de Louvain (KU Leuven). Membre fondateur du groupe MDRN (www.mdrn.be), il s’intéresse aux modes de constitution et de médiation de la figure de l’écrivain (signature, entretiens, iconographie).

 

Jean-Pierre Montier est professeur de Littérature française à l’université Rennes 2. Il a créé en 2012 le site phlit.org, consacré à la photolittérature. En 2015, lauréat avec Suzanne Guerlac du France-Berkeley Fund, il a publié Transactions photolittéraires (PUR). En 2016, avec Marta Caraion (Professeur à Lausanne), il a été commissaire de l’exposition « Photolittérature » à la Fondation Jan Michalski.

 

Anne Reverseau est chercheuse à l’université de Louvain (KU Leuven). Spécialiste des modernités poétiques, elle travaille sur tous les types de rapports entre photographie et littérature : esthétique documentaire, livres photo-illustrés et portraits d’écrivains.

 

La Croisade des enfants de Marcel Schwob. Édition collective

édition collective

Auteurs : Lectures et médiations numériques
Date de publication : 18/02/2017

Résumé :

Lorsque Marcel Schwob publie La Croisade des enfants en 1896, il livre au public un récit singulier, tant par son contenu énigmatique que par sa forme polyphonique. Reflet de l’érudition d’un auteur familier des chroniques médiévales, cette œuvre dense et moderne, dotée d’une grande poéticité, invite à des lectures multiples. L’objectif de cette édition est de proposer au lecteur une approche sensible et immersive de La Croisade des enfants, tout en apportant un éclairage sur les sources historiques de l’auteur et sur son projet littéraire, afin d’ouvrir des pistes d’analyse. Trois parcours ont été élaborés, avec la volonté de favoriser les liens entre les différentes approches de l’œuvre. Le premier parcours, « Lire : parcours sensible » propose le texte de l’édition de 1896 (Mercure de France) accompagné d’illustrations originales, d’une lecture sonore et d’une création musicale. Le lecteur peut également accéder à un ensemble de notes activables, sur des éléments de lexique et de contexte. Un deuxième parcours, « Explorer : premiers repères » comporte un ensemble de contenus pour éclairer les principaux enjeux de l’œuvre et en faciliter l’appropriation. Des images du domaine public viennent illustrer les différents dossiers. Le troisième parcours « Approfondir : mise en perspective » donne accès à des articles de recherche et à des entretiens vidéos avec de « grands lecteurs ».

Ce livre est disponible gratuitement via ce lien de téléchargement. Le fichier étant volumineux (815 Mo) assurez-vous d’être connecté au Wifi avec un débit suffisant.  Le livre est aussi disponible sur l’iBooks Store.

 

Avec quelle application lire ce livre interactif ?

Cet ouvrage est proposé en EPUB3 uniquement. Il est conçu comme une œuvre dynamique, selon des principes qui peuvent modifier le rapport habituel à la lecture, ou qui apportent un contenu multimédia. Ce livre ne peut être lu que sur ordinateurs, tablettes ou smartphones (PAS sur liseuses à encre électronique). Il est optimisé pour l’application iBooks d’Apple, mais est également accessible avec des systèmes d’exploitation et/ou logiciels différents, décrits ci-dessous.

 Logiciels de lecture

–    Dans un environnement Apple (ordinateurs Mac, tablettes iPad, smartphones iPhone…), nous vous conseillons d’utiliser iBooks, souvent installé d’origine. Vous pouvez aussi utiliser les solutions logicielles alternatives Readium (après avoir au préalable installé le navigateur Chrome) ou Pubtree

–   Sur un ordinateur PC, il est conseillé d’installer soit le navigateur Chrome puis l’extension Readium, soit le navigateur Firefox associé à l’extension Lucifox. Ces deux extensions lisent très bien les EPUB3.

–    Sur Android (smartphone ou tablette utilisant ce système d’exploitation), il est conseillé d’utiliser Namo Reader sur Google Play.

NB : Attention, si votre système d’exploitation, ordinateur ou nomade, est trop ancien, il se peut qu’aucun logiciel ne parvienne à lire correctement ce livre. Mettez à jour votre système d’exploitation.

Aperçu du livre

Picture 1 of 6

 

Parution « Lectures de Zola : La Fortune des Rougon »

La Fortune des Rougon

Auteurs : Emilie Piton-Foucault
Date de publication : 26/11/2015
Site de l'éditeur :http://pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3974


Résumé :

Lectures de Zola

La Fortune des Rougon

Plus ambitieux que les œuvres précédentes de Zola, par la nature et les dimensions de son intrigue, de son cadre et de son personnel romanesque, La Fortune des Rougon change également de manière dans son traitement de la composition et de l’écriture. Malgré sa place et sa fonction à l’orée d’une série de romans à laquelle il fournit ses références historiques, son unité de principe et ses correspondances internes, il recèle une poétique et une poésie propres – que cet ouvrage, précisément, s’est donné pour tâche d’éclairer.

 

Émilie Piton-Foucault est l’auteur de Zola ou la fenêtre condamnée. La crise de la représentation dans Les Rougon-Macquart.

Henri Mitterand est éditeur des Rougon-Macquart et des Œuvres complètes, biographe de Zola et auteur de plusieurs ouvrages sur son œuvre et sur les romanciers du XIXe et du XXe siècle.

filet

Domaine : Littérature | Littérature XIXe siècle

Collection : Didact Français

filet

 

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 229 p.

ISBN : 978-2-7535-4195-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 17,00 €

Commander en ligne

 

Nouvelle publication : Fragments d’un discours théorique : nouveaux éléments de lexique littéraire

Nouveaux éléments de lexique littéraire

Auteurs : Emmanuel Bouju
Date de publication : 23/11/2015

Résumé :

Fragments d’un discours théorique : nouveaux éléments de lexique littéraire

Ouvrage collectif, sous la direction de Emmanuel Bouju

Cet ouvrage est bien autre chose qu’un dictionnaire, un glossaire ou même un lexique ordinaire. C’est une petite collection de fragments d’un discours théorique sur la littérature, non pétri de certitudes mais de potentialités. L’on n’y trouvera pas des réponses « toutes cuites » comme aurait dit Sarraute. Ou Deleuze : « Les trucs tout faits, oh là là ! les catastrophes ! Bon. » Plus que des notions et leurs définitions, cette collection rassemble des valeurs de pensée, des paris maïeutiques et des façons nouvelles de poser le problème de la littérature, et le problème de sa théorie. Chaque article engage son auteur, parfois assez ouvertement, en même temps qu’il illustre une sensibilité contemporaine et la forme d’écriture qui lui est associée. Dans ce trajet qui va de « diffraction » à « vie », même des notions a priori bien établies comme celles de « texte » ou de « genre » en viennent à être réexaminées – tandis que sont aussi proposés des termes nouveaux, comme « épimodernisme » ou « illittéraire ».

Avec la contribution de
Gwenaëlle Aubry, René Audet, Raphaël Baroni, Anne-Emmanuelle Berger, Emmanuel Bouju, Jérôme David, Vincent Ferré, Philippe Forest, Bertrand Gervais, John Hamilton, Joseph Jurt, Hélène Merlin-Kajman, Thomas Pavel, Dominique Rabaté, Tiphaine Samoyault, Jean-Marie Schaeffer, Franc Schuerewegen et Peter Szendy

 

Format 13 x 19 cm

432 pages
isbn 978-2-35018-371-8

Prix de vente public : 25 €

 

CONTACTS

éditions nouvelles cécile defaut

tel. 02 40 35 13 88

contact@encd.fr / www.encd.fr

 

éditions le bord de l’eau

tel. 05 56 20 19 21

contact@editionsbdl.com / www.editionsbdl.com

 

 

Ecritures et lectures numériques : paroles d’auteurs

Ecritures et lectures numériques : paroles d’auteurs

Auteurs : Solenn Dupas, Catherine Daniel, Lectures et médiations numériques, Marie-Armelle Camussi-Ni
Date de publication : 13/11/2015
Site de l'éditeur :https://itunes.apple.com/fr/book/ecritures-et-lectures-numeriques/id984847058?mt=11


Résumé :

Ecritures et lectures numériques : paroles d’auteurs

À l’occasion de la journée d’études « Lectures et médiations numériques » organisée à l’Université Rennes 2 le 4 juin 2013, la parole a été donnée à plusieurs auteurs. À la fois singulières et complémentaires, leurs interventions ont permis d’apporter un éclairage sur la place du numérique dans les pratiques d’écriture, les conceptions de la création et l’évolution des interactions avec les lecteurs. Les contributions réunies dans ce volume sont le fruit de ces échanges. Elles croisent des témoignages, des propositions théoriques, des travaux d’écriture et des performances, afin d’ouvrir des pistes de réflexion et de discussion.

 
 
Publications plus anciennesPas de publications plus récentes