Etudes romanistes

Le CELLAM n’est pas seulement constitué d’enseignants-chercheurs en littératures anciennes, française ou comparée : il accueille aussi des enseignants-chercheurs d’italien ou d’espagnol, qui se consacrent à l’étude de la littérature et de la culture écrite, dans leur dimension historique. Ceux-ci s’inscrivent principalement dans l’axe 2 où ils s’associent aux latinistes et aux francisants. Les groupes de cet axe se caractérisent donc par la diversité linguistique de leurs objet d’étude : ils se consacrent aux littératures et cultures des pays de l’aire romane.

- Le Groupe Romaniste se concentre sur la fin du Moyen-âge et le début de l’âge moderne. Il étudie la construction et la différenciation progressive des cultures nationales, à partir d’une référence commune à la culture antique, principalement latine, reprise et adaptée de façons différentes selon les contextes.

- Le GRECES (Groupe de Recherche et d’Etudes sur Culture Ecrite et Société) prend pour objet la culture écrite dans les pays de langue romane, sans critère de périodisation. Il ne se limite pas à la littérature mais envisage l’ensemble de la production écrite et des pratiques d’écriture.

- Le laboratoire junior CALEM (Civilisation, Arts et Lettres dans l’Europe Moderne XVe-XVIIe siècles)  est une équipe de recherche interdisciplinaire travaillant sur la notion de norme en Europe entre le XVe siècle et le XVIIe siècle. Il regroupe de jeunes chercheurs inter-sites en sciences humaines qui organisent un séminaire mensuel où communiquent un doctorant/docteur et un professeur.